Pour en savoir plus sur les cookies et sur comment désactiver ceux qui permettent le pistage, consultez notre politique de confidentialité

Retour sur l’action Kit "Prendre soin de ma santé” 

Une professionnelle tend un kit à une résidente
En Juin 2020, Santé Plurielle a lancé sa première campagne de solidarité matérielle en organisant une distribution de kits santé, hygiène et prévention auprès de plusieurs structures du réseau. Pas question en effet de baisser la garde face au COVID-19 en cette période de déconfinement et des beaux jours. Près de deux cent femmes accueillies dans six centres d’hébergement différents ont pu bénéficier de ce dispositif pour lequel plusieurs partenaires se sont mobilisés.

Les crises mondiales, qu’elles soient d’ordre politique, sanitaire, social, ou bien écologique ont toujours fait pour premières victimes, les femmes. En première ligne des pandémies, les plus vulnérables d’entre elles se retrouvent inévitablement sacrifiées à une précarisation dont il est difficile de se sortir sans accompagnement. La crise que nous connaissons actuellement ne fait pas exception ; perte d’emploi, montée en flèche des violences conjugales, isolement, et réduction drastique de l’accès aux soins notamment sexuels et reproductifs.

Face à ce constat, Santé Plurielle a mis en place un programme d’actions comprenant notamment la distribution de matériel de soins, d’hygiène et de prévention pour les femmes accueillies en centres d’hébergement. La distribution du kit “Prendre soin de ma santé” avait plusieurs objectifs : Répondre à des besoins de première nécessité en matière de santé et d’hygiène et prévenir sur les risques liés à la santé. Il semblait pertinent de mener cette action en amont des beaux jours d’été afin d’appeler au maintien de la vigilance sanitaire alors que le déconfinement pouvait donner l’impression d’un retour progressif à “la normale”.

175 femmes et jeunes femmes ont pu bénéficier du dispositif. Les centres d’hébergement concernés :

  • CHU Plurielles / GROUPE SOS (Paris IX)

  • CHRS Hôtel Social Le Marais / GROUPE SOS (Paris IV)

  • CHRS Gutenberg / Corot Entraide (Paris XV)

  • CHRS Paris / Claire Amitié (Paris XIX)

  • CPH/HUDA Amicale du Nid (Paris XII)

  • ESI Famille Emmaus ( Paris XV)

La campagne de distribution a pu être réalisée grâce à la mobilisation de plusieurs partenaires, perpétuant ainsi la tradition du réseau de créer des ponts entre professionnel.les du socio-médical et centres d’hébergement.

S’agissant des produits de santé et d’hygiène : L’association Joséphine et le Samusocial de Paris ont fait don de crèmes, savons et gels nettoyants. Une campagne de récolte de protections périodiques organisée au sein des locaux du GROUPE SOS par l’association Règles Elémentaires a permis de distribuer des serviettes, tampons et autres protèges slips. Une initiative complétée par le Samu Social afin d’atteindre l’objectif de 1000 protections périodiques. Enfin, le GROUPE SOS Solidarités a fourni des gels hydroalcooliques et des masques en tissu labélisés.

S’agissant des éléments de prévention : La mobilisation de deux partenaires majeurs du projet, le Planning Familial et Aremedia a permis la distribution de préservatifs internes et externes accompagnés de lubrifiants. Afin de contribuer à l’effort des associations de prévention et de lutte contre les violences domestiques, les violentomètres de la Ville de Paris, ont également été distribués. Le violentomètre est un outil simple et utile pour "mesurer" si sa relation amoureuse est basée sur le consentement et ne comporte pas de violences. 


 Nous remercions tous et toutes les partenaires qui se sont mobilisé.e.s pour garantir le succès de cette campagne. Nous leur donnons rendez-vous pour de prochaines actions collectives.